Prochainement !!!

Recherche

A l'Honneur : mes partenaires

Ils m'ont fait confiance et ne le regrettent pas : ce sont mes partenaires.

Grâce à eux, les rêveries littéraires sont toujours plus nombreuses.

Je les remercie sincèrement et vous invite, chers lecteurs, à les découvrir au travers de quelques mots :   

 

Les éditions Points

La maison d'édition Rivière Blanche

Les éditions Sharon Kena

Les éditions Nathan

Les éditions Aux forges de Vulcain

Les éditions Sarbacane

L'agence Gilles Paris

Les éditions Robert Laffont

Les éditions Persée

Les éditions Flammarion

Les éditions Beaudelaire

Les éditions Télémaque

Les éditions Folio

Les éditions Mnémos

Les éditions JC Lattès

Les éditions Syros

Les éditions du Jasmin

Les éditions Le Livre de Poche

 

 

Me contacter

Chers lecteurs,

pour me contacter veuillez utiliser le formulaire suivant :

CONTACT

26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 20:31

 

 

 

La bête

 

Ecrit par Catherine Hermary Vieille

 

 

Publié aux éditions Albin Michel - Collection littérature française

Broché, 160 pages - 15 € 

 

 

 

 

 

 

Un CLIC ici pour acheter ce livre

Remise immédiate de 5% + frais de port offerts !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Résumé personnel)

 

En Gévaudan, au XVIIIème siècle, la forêt est une ombre épaisse, vivante et peuplée de mystères. 
La Besseyre-Sainte-Marie est un petit village perdu quelque part dans cette sombre verdure, un village d'éleveurs et de croyants qui mènent une vie de dure labeur pour de rares plaisirs largement mérités. 
Dans ce village, le père Chastel impose sa différence. Craint et respecté, on ne sait s'il appartient à Dieu ou au Diable, cependant tous apprécient sa science – car lui seul sait soigner les maux, guérir les blessures, ressouder les os brisés. Cet homme étrange a deux fils, l'un agriculteur, l'autre garde-forrestier. Ce second, Antoine, se nourrit de rêves : partir pour le Sud, trouver la Mer scintillante, rencontrer des femmes douces et offertes – lui qui n'en a jamais approchées. Il voudrait plaire, faire fortune et revenir dans son village enorgueilli.

Cependant, la réalité s'impose un jour à tout rêveur – aussi, lorsqu'il s'engage sur un navire marchand dans l'espoir de trouver un pays de Cocagne, le pauvre bougre se fait capturer par des pirates et se voit réduit à l'état d'esclave pour le dey d'Alger. Malgré les conseils d'un vieux esclave reconvertit à l'Islam, Antoine refuse d'accepter ce pays et de renier ses racines. En silence, il obéit – haissant chaque jour davantage ses geoliers.

Un jour, sa colère dérape, le sang coule : il doit être condamné à mort. Cependant, le dey a besoin de lui pour soigner ses animaux exotiques, aussi intervient-il en sa faveur – non, l'esclave ne sera pas tué. Il sera castré. Antoine hurle, pleure, maudit, supplie – subit.

Vivant, il ne supporte plus sa condition. Il poursuit son existence tel un fantôme, se levant chaque matin pour retrouver ses bêtes qu'il aime et soigne de son mieux. Un jour cependant, au détour d'une promenade, Antoine rencontre un matelot français sur le port et lui raconte son histoire – heureuse coïncidence, ce compatriote est originaire de sa région ! Emu par cette rencontre, le Français ne peut se résoudre à l'abandonner à sa condition d'esclave. Ainsi, le soir venu, Antoine embarque discrètement sur son navire et quelques jours plus tard, il atteint le port de Marseille. Seulement, il n'est plus le même homme. A Alger, on lui a volé plus que sa liberté et tous devront payer ce plaisir volé, sa liberté gâchée, sa vie détruite. En Gévaudan, la légende va commencer.

Catherine Hermary Vieille offre par ce roman une nouvelle version du mythe de la Bête de Gévaudan. Cette légende bien connue cache un fait divers atroce, attesté par de nombreux documents historiques qui dénombrent plus d'une centaine de victimes affreusement agressées, démembrées et dévorées entre 1764 et 1767. Certains lecteurs ont crié au scandale à la lecture de La Bête car ce roman ne relate pas la vérité, par exemple le personnage d'Antoine diffère du véritable Antoine de Chastel qui ne connut pas le tragique destin décrit ici par la romancière. En effet, Catherine Hermary Vieille a choisi de reprendre une ancienne version de la légende, depuis largement réfutée par les enquêteurs, et de la ré-écrire avec les yeux du présumé meurtier. Ainsi, ce n'est pas l'aspect terrifiant du roman qui est défendu, puisque cette approche a le désavantage de supprimer tout le mystère lié aux agressions, mais sa profondeur psychologique, car Catherine Hermay Vieille invite le lecteur à pénétrer un esprit meurtri, torturé par la souffrance et l'injustice. Comment la folie meurtrière peut-elle accaparer l'esprit d'un homme ? Pourquoi tuer, et tuer encore ? Le lecteur accompagne cet homme dans les ténèbres et le voit lentement devenir une bête, un être sauvage dominé par ses pulsions et son besoin de vengeance.  


Ce sujet intéressant est malheureusement desservi par une plume sèche et brutale qui ne prend pas le temps nécessaire pour recréer l'ambiance de ce XVIIIème siècle. Les paysages de Lozère, que l'on imagine très beaux et sauvages, sont décrits de ci de là en quelques phrases dénuées de poésie, aussi peu agréables à lire que le reste du récit. Par ailleurs, Catherine Hermary Vieille explore plusieurs années de l'existence d'Antoine en seulement 150 pages – un rythme très rapide donc, pour ne pas dire effréné, presque lapidaire. On ressent cruellement la précipitation de l'auteur, son désir d'accélerer les faits pour atteindre ce qui l'intéresse vraiment : les premiers meurtres. Alors seulement le récit semble ralentir, la plume respirer, à tel point qu'il semble que l'auteur prend un véritable plaisir à s'adonner à un érotisme morbide, décrivant avec perversité les corps inanimés. 
Dès lors, le plus difficile dans cette lecture est sans aucun doute le cruel déséquilibre dont souffrent les descriptions. En effet, l'auteur se contente d'évoquer brièvement la vie des villageois, leurs rapports sociaux ainsi que les conditions extrêmes d'une existence en autarcie au milieu des montagnes, alors qu'elle s'attarde longuement sur les corps déchirés, décapités, ensanglantés, s'attachant à décrire avec précision les blessures et les corps des victimes. Une narration étrange, pour ne pas dire dérangeante.

En outre, les explications psychologiques de Catherine Hermary Vieille finissent par lasser, à tel point que l'on s'interroge sur leur perspicacité. En effet, l'auteur énumére à plusieurs reprises les émotions terribles ressenties par Antoine, toutefois elle n'explore pas la profondeur des ténèbres qui entourent ce pauvre homme ; pire, à mesure que la folie mentale s'accapare d'Antoine, les explications de ses maux diminuent. Au fil des pages, Antoine devient un personnage terrifiant, peu approfondi, dont le lecteur ne connait que les désirs et les gestes meurtriers. Progressivement, ses violentes pulsions sexuelles et nécrophages deviennent les seules explications valables à ses gestes, et l'on a le sentiment de relire à chaque page les même scènes sadiques, de prendre part à cette perversité atroce. Dès lors, le plaisir de lire disparaît et l'on poursuit cette lecture uniquement parce que l'on se sent proche de la fin.


En conclusion, le sujet de ce roman est intéressant, il est cependant desservi par une plume maladroite que guident des choix narratifs malheureux. L'ensemble m'a paru malsain, presque écoeurant. La légende excuse en partie la perversité ignoble de ce récit, puisque les enquêteurs modernes ont démontré qu'un serial killer agissait dans l'ombre de la Bête du Gévaudan, cependant j'espérais de Catherine Hermary Vieille un récit bien mieux écrit et qui ne céderait pas à la facilité d'une explication uniquement basée sur de la frustration sexuelle. La bête est une déception. 

 

Je remercie Gilles Paris et les éditions Albin Michel pour leur confiance.

 

 

Un CLIC ici pour acheter ce livre

Remise immédiate de 5% + frais de port offerts !

 

~~~~~~~~~~~~

 

Partager cet article

Repost 0
Rédigé par Jennifer Wepierre
commenter cet article

commentaires

A l'honneur : la littérature "jeunesse" !

La littérature jeunesse est mise à l'honneur ! Une nouvelle catégorie lui est dédiée !

Je vous invite, chers lecteurs, à feuilleter quelques jolis ouvrages colorés et à découvrir de merveilleuses histoires pleines de rêves et d'aventures !

De belles idées pour nos adorables petits anges, et un soupçon de tendre nostalgie pour les plus âgés !

Cliquez ici pour découvrir les ouvrages qui pourront vous émerveiller !

Livres par écrivains

Cliquez sur le titre d'un livre pour accéder à sa fiche de lecture !
 
bass-rick-2.jpgBASS, Rick
 
72e081b0c8a0fc24c2f3f110.L._V192261114_SX200_.jpg
BARRON, Thomas Archibald
 
gilles-de-becdelievre.jpg
BECDELIEVRE (de), Gilles
 
AVT_Marlena-De-Blasi_637.jpegBLASI (de), Marlena
 
Caroline-Bongrand.jpeg
BONGRAND, Caroline
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/55/Nicolas_Bouchard-Imaginales_2012.jpg/220px-Nicolas_Bouchard-Imaginales_2012.jpg
BOUCHARD, Nicolas
 
jerome_bourgine-.jpg
BOURGINE, Jérôme
 
emanuelle-de-boysson.jpgBOYSSON (de), Emmanuelle
 
Italo_Calvino.jpgCALVINO, Italo
 
eve-de-castro.jpg
CASTRO (de), Eve
 
Chandrasekaran--Rajiv_pic.jpgCHANDRASEKARAN, Rajiv
 
suzy-charnas.jpg
CHARNAS McKee, Suzy
 
Bernard-Clavel.gif
CLAVEL, Bernard
 
boris darnaudet
DARNAUDET, Boris
 
Marina_Dedeyan_-_Comedie_du_Livre_2010_-_P1390487.jpg
DEDEYAN, Marina

Mazo-de-la-roche.jpg
DE LA ROCHE, Mazo
Les Frères Whiteoak
 
Christine-de-Rivoyre.gif
DE RIVOYRE, Christine 
La Mandarine 
 
pascal-dessaint.jpg
DESSAINT, Pascal
 
Pierre-d-etanges.jpg
D'ETANGES, Pierre
 
roddy-doyle.jpeg
DOYLE, Roddy
 
louise-edrich-copie-1.jpg
ERDRICH, Louise
 
fetjaine.jpg
FETJAINE, Jean-Louis
La trilogie des elfes :
 
Andrew-Fukuda.jpg
FUKUDA, Andrew
 
Anna-funder.jpg
FUNDER, Anna
 
myriam-gallot.jpgGALLOT, Myriam
 
Daniel-GLATTAUER.jpgGLATTAUER, Daniel
 
John-Green.jpg
GREEN, John
 
kate grenvilleGRENVILLE, Kate
 
Steven-HALL.jpgHALL, Steven
 
http://www.babelio.com/users/AVT_Sonya-Hartnett_3690.jpeg
HARTNETT, Sonya
 
http://cdipeguy.free.fr/onytrouve/coupsdecoeur/yaelhassan.jpg
HASSAN, Yaël
 
HERMARY VIEILLE, Catherine
 
lachassagne.jpg
LACHASSAGNE, Geoffrey
 
http://bardotagogo.com/bagglog/images/jacques_lanz.jpg
LANZMANN, Jacques
 
inara lavey
LAVEY, Inara
 
pierre-lemaitre.png
LEMAITRE, Pierre
 
david-levithan.jpgLEVITHAN, David
 
Salvador-Macip.jpeg
MACIP, Salvador
mathias-malzieu-copie-1.jpg
MALZIEU, Mathias
 
3619641-carole-martinez-fait-du-cinema.jpg
MARTINEZ, Carole
 
Cyril-Massarotto-copie-1.jpg
MASSAROTTO, Cyril
 
Marc.jpg
MERET, Marc
 
MOORCOCK, Michael
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fa/Wmmorris3248.jpg/220px-Wmmorris3248.jpg
MORRIS, William
 
MOUCHARD, Christel
 
NOSAKA.jpgNOSAKA, Akiyuki
 
nothomb2011.jpgNOTHOMB, Amélie
 
http://www.cinergie.be/picture/personne/original/images/personne/_n/nysenholc_adolphe/photo.jpg
NYSENHOLC, Adolphe
 
obry.jpeg
OBRY, Marion
 
anthony-palou.jpg
PALOU, Anthony
 
aymeric_patricot.jpg
PATRICOT, Aymeric
 
4141073-copie-1.jpg
PONSOT CORRAL Laureen
 
http://www.babelio.com/users/AVT_Matthieu-Radenac_2592.jpeg
RADENAC, Matthieu
 
RHEIMS, Nathalie
 
ROCK, Peter
 
http://bibliobs.nouvelobs.com/files/Robert%20Sabatier%2002.JPG
SABATIER, Robert
Le Lit de la merveille

http://kaganof.com/kagablog/wp-content/uploads/2007/10/2000522.jpg
SADE, Marquis de
Les Crimes de l'amour
 
Insa-Sane.jpg
SANE, Insa
 
SCHMITT, Eric-Emmanuel
 
SOREL, Guillaume

john-steinbeck-copie-1.jpg STEINBECK, John
 
francois.jpg
SZABOWSKI, François
 
auteurs-rachel-tanner.jpg
TANNER, Rachel
 
VENS, Pierre
 
krystin.jpgVESTERÄLEN, Krystin
 
WATSON.jpgWATSON, Steven (S. J.)
 
James_Welch.png
WELCH, James