Prochainement !!!

Recherche

A l'Honneur : mes partenaires

Ils m'ont fait confiance et ne le regrettent pas : ce sont mes partenaires.

Grâce à eux, les rêveries littéraires sont toujours plus nombreuses.

Je les remercie sincèrement et vous invite, chers lecteurs, à les découvrir au travers de quelques mots :   

 

Les éditions Points

La maison d'édition Rivière Blanche

Les éditions Sharon Kena

Les éditions Nathan

Les éditions Aux forges de Vulcain

Les éditions Sarbacane

L'agence Gilles Paris

Les éditions Robert Laffont

Les éditions Persée

Les éditions Flammarion

Les éditions Beaudelaire

Les éditions Télémaque

Les éditions Folio

Les éditions Mnémos

Les éditions JC Lattès

Les éditions Syros

Les éditions du Jasmin

Les éditions Le Livre de Poche

 

 

Me contacter

Chers lecteurs,

pour me contacter veuillez utiliser le formulaire suivant :

CONTACT

2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 17:21

 

Nos étoiles contraires


Ecrit par John Green


Titre original : The fault in our stars

Version originale publiée en 2012

Version française publiée en 2013


 

nos étoiles contraires

 

Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie.

 

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature.
Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

 

Élu « Meilleur roman 2012 » par le Time Magazine !

 

 

 

Nos étoiles contraires a sa place entre toutes les mains, et pourtant rares sont les ouvrages qui peuvent être également appréciés de tous - enfants, adolescents, jeunes adultes et adultes. Ce roman aborde la vie, la maladie et la mort avec une douceur et un humour inouis. Il ne s'agit pas d'un roman guimauve, avec une maladie qui s'oublie au fil des pages et une happy end tenant du miracle. Non, l'histoire d'Hazel, 16 ans, et d'Augustus, 17 ans est bien ancrée dans la réalité - si bien, qu'il en devient difficile de croire au caractère fictionnel de l'oeuvre. Cependant, malgré cet incroyable réalisme, le lecteur échappe au pathos si redouté : la plume de John Green est talentueuse et donne à vivre au lecteur une histoire fraîche et poétique.


Le cancer est une maladie si terriblement célèbre et répandue que l'on ne peut que se sentir proche du texte - l'histoire des personnages pourrait un jour devenir la nôtre, la maladie est une épée de Damoclès qui menace chaque Homme. Cette proximité ne facilite cependant par la tâche de l'auteur, car il est difficile d'évoquer la souffrance et la mort sans effrayer le lecteur. John Green est parvenu à saisir la réalité de la maladie sans exacerber son caractère tragique : un roman qui n'est ni tout noir, ni tout blanc, mais plutôt un mélange finement dosé de rires et de larmes. 


On redoute instinctivement un texte dont les personnages principaux sont des enfants en train de mourir. Il s'agit d'une conception terrible, affreuse, voire inacceptable pour les adultes qui souhaitent naturellement préserver l'innocence des enfants, les éloigner le plus possible de la mort. L'enfance représente la vie, et celle-ci devrait être intouchable. John Green a pourtant fait un excellent choix en insufflant une maladie mortelle à ses personnages, car seuls les enfants ont la capacité de percevoir le verre à moitié plein, quand les adultes ne voient que le verre à moitié vide. Nos étoiles contraires, avant d'être un roman sur la mort, est une poésie de la vie - une vie comme un cadeau, comme un miracle, merveilleuse et si belle que l'Être Humain devrait s'émerveiller chaque jour de ce qu'il peut voir, toucher, sentir. Dans cette oeuvre, la mort met en évidence la vie - c'est pour cette raison que le texte échappe au tragique, qu'il n'est pas dramatique ou accablant, mais plutôt porteur d'espoir et rayonnant de joie. 


Hazel et Augustus, enfermés dans leur solitude, survivaient - leur histoire n'était qu'une bataille constante contre la maladie. Leur rencontre est comme une claque : ensemble, ils brisent leur bulle de douleur et c'est avec une maturité dont ils n'ont pas conscience qu'ils découvrent l'Amitié, l'Amour, la beauté de toutes choses et la puissance de l'Art. Il ne leur reste que peu de temps à vivre mais qu'importe, ils vont vivre pleinement. La mort est comme écrasée par cet enthousiasme de vivre et de profiter de chaque battement de coeur, elle devient secondaire et l'on se prend à sourire et à rire avec ces personnages pourtant condamnés : on redécouvre la vie à leur côtés.


Rares sont les romans qui parviennent à rendre avec justesse les pensées et la manière de s'exprimer propres à la jeunesse. Imiter sans singer, un défi difficile à relever, et pourtant réussi. Alors que foisonne dans les rayons Jeunesse des journaux intimes de jeunes filles, si peu plausibles tant le style est extrêment enfantin et peu abouti - les jeunes filles sont toujours bécasses et niaises, voici une pépite littéraire inattendue. 

A ma connaissance, le seul autre ouvrage aussi bien écrit alors que les personnages sont des enfants est l'excellent E=mc2, mon Amour écrit par Patrick Cauvin. C'est une histoire d'amour entre deux enfants surdoués, un roman très simple donc - cette même simplicité que l'on retrouve dans Nos étoiles contraires - mais l'écriture est si vraisemblable, si mature et pleine de jeunesse à la fois, que le récit se gorge d'authenticité. On retrouve cette force dans Nos étoiles contraires - la véracité des sentiments et des émotions, l'intelligence des conversations, le talent narratif - ainsi qu'une force nouvelle, l'émerveillement devant la vie.


"Le truc avec le souffrance, c'est qu'elle exige d'être ressentie."


Ce roman n'épargne pas ses personnages, ni ses lecteurs. La souffrance est omniprésente et inévitable, mais John Green démontre avec talent que cette souffrance peut être dépassée et transcendée par l'amour de la vie, qu'il est possible de vivre avec la maladie sans se laisser terrasser par celle-ci si l'on porte son intérêt vers l'essentiel. La puissance émotionnelle du récit est remarquable, le texte est très beau de par son histoire et les réflexions qu'il amène sur de nombreux sujets. Nos étoiles contraires est mon premier coup de coeur littéraire de l'année, une vraie bonne surprise !


Je vous suggère, pour commencer la découverte, de lire les premiers chapitres du roman en ligne !

 

Ensuite pour aller plus loin dans la découverte de cet ouvrage, je vous propose de visionner l'auteur, John Green, en train de faire la lecture du premier chapitre de Nos étoiles contraires dans sa version originale ! 

 

                                             

 

 

Je remercie sincèrement les éditions Nathan pour la confiance dont ils m'honorent

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Candice 05/04/2013 11:38


Un magnifique roman, une vraie ode à la vie !

Jennifer 16/04/2013 11:28



Et surtout très positif !! On en sort avec le sourire, malgré la gravité des événements ! 



Pauline 04/04/2013 20:23


Merci, je connais ces titres mais je ne les ai pas lus. Je note!

Pauline 04/04/2013 15:06


Un roman dont on se remet doucement! J'ai passé un grand moment.

Jennifer 04/04/2013 19:18



Si tu aimes les histoires d'amour entre jeunes enfants, dans un style très mature, je te recommande E=mc2, mon amour, de Patrick Cauvin. Pour un roman traitant de la maladie avec douceur
et toujours orienté jeunesse, 35 kilos d'espoir, de Gavalda, pourrait te plaire :) J'ai retrouvé un peu de ces deux ouvrages dans Nos étoiles contraires ! De la poésie, de la
légéreté, des ados et pourtant beaucoup de maturité, d'humour, et cette maladie omniprésente : tu as raison : on passe un grand moment de lecture grâce à ce livre :D


A très bientôt !



A l'honneur : la littérature "jeunesse" !

La littérature jeunesse est mise à l'honneur ! Une nouvelle catégorie lui est dédiée !

Je vous invite, chers lecteurs, à feuilleter quelques jolis ouvrages colorés et à découvrir de merveilleuses histoires pleines de rêves et d'aventures !

De belles idées pour nos adorables petits anges, et un soupçon de tendre nostalgie pour les plus âgés !

Cliquez ici pour découvrir les ouvrages qui pourront vous émerveiller !

Livres par écrivains

Cliquez sur le titre d'un livre pour accéder à sa fiche de lecture !
 
bass-rick-2.jpgBASS, Rick
 
72e081b0c8a0fc24c2f3f110.L._V192261114_SX200_.jpg
BARRON, Thomas Archibald
 
gilles-de-becdelievre.jpg
BECDELIEVRE (de), Gilles
 
AVT_Marlena-De-Blasi_637.jpegBLASI (de), Marlena
 
Caroline-Bongrand.jpeg
BONGRAND, Caroline
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/55/Nicolas_Bouchard-Imaginales_2012.jpg/220px-Nicolas_Bouchard-Imaginales_2012.jpg
BOUCHARD, Nicolas
 
jerome_bourgine-.jpg
BOURGINE, Jérôme
 
emanuelle-de-boysson.jpgBOYSSON (de), Emmanuelle
 
Italo_Calvino.jpgCALVINO, Italo
 
eve-de-castro.jpg
CASTRO (de), Eve
 
Chandrasekaran--Rajiv_pic.jpgCHANDRASEKARAN, Rajiv
 
suzy-charnas.jpg
CHARNAS McKee, Suzy
 
Bernard-Clavel.gif
CLAVEL, Bernard
 
boris darnaudet
DARNAUDET, Boris
 
Marina_Dedeyan_-_Comedie_du_Livre_2010_-_P1390487.jpg
DEDEYAN, Marina

Mazo-de-la-roche.jpg
DE LA ROCHE, Mazo
Les Frères Whiteoak
 
Christine-de-Rivoyre.gif
DE RIVOYRE, Christine 
La Mandarine 
 
pascal-dessaint.jpg
DESSAINT, Pascal
 
Pierre-d-etanges.jpg
D'ETANGES, Pierre
 
roddy-doyle.jpeg
DOYLE, Roddy
 
louise-edrich-copie-1.jpg
ERDRICH, Louise
 
fetjaine.jpg
FETJAINE, Jean-Louis
La trilogie des elfes :
 
Andrew-Fukuda.jpg
FUKUDA, Andrew
 
Anna-funder.jpg
FUNDER, Anna
 
myriam-gallot.jpgGALLOT, Myriam
 
Daniel-GLATTAUER.jpgGLATTAUER, Daniel
 
John-Green.jpg
GREEN, John
 
kate grenvilleGRENVILLE, Kate
 
Steven-HALL.jpgHALL, Steven
 
http://www.babelio.com/users/AVT_Sonya-Hartnett_3690.jpeg
HARTNETT, Sonya
 
http://cdipeguy.free.fr/onytrouve/coupsdecoeur/yaelhassan.jpg
HASSAN, Yaël
 
HERMARY VIEILLE, Catherine
 
lachassagne.jpg
LACHASSAGNE, Geoffrey
 
http://bardotagogo.com/bagglog/images/jacques_lanz.jpg
LANZMANN, Jacques
 
inara lavey
LAVEY, Inara
 
pierre-lemaitre.png
LEMAITRE, Pierre
 
david-levithan.jpgLEVITHAN, David
 
Salvador-Macip.jpeg
MACIP, Salvador
mathias-malzieu-copie-1.jpg
MALZIEU, Mathias
 
3619641-carole-martinez-fait-du-cinema.jpg
MARTINEZ, Carole
 
Cyril-Massarotto-copie-1.jpg
MASSAROTTO, Cyril
 
Marc.jpg
MERET, Marc
 
MOORCOCK, Michael
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fa/Wmmorris3248.jpg/220px-Wmmorris3248.jpg
MORRIS, William
 
MOUCHARD, Christel
 
NOSAKA.jpgNOSAKA, Akiyuki
 
nothomb2011.jpgNOTHOMB, Amélie
 
http://www.cinergie.be/picture/personne/original/images/personne/_n/nysenholc_adolphe/photo.jpg
NYSENHOLC, Adolphe
 
obry.jpeg
OBRY, Marion
 
anthony-palou.jpg
PALOU, Anthony
 
aymeric_patricot.jpg
PATRICOT, Aymeric
 
4141073-copie-1.jpg
PONSOT CORRAL Laureen
 
http://www.babelio.com/users/AVT_Matthieu-Radenac_2592.jpeg
RADENAC, Matthieu
 
RHEIMS, Nathalie
 
ROCK, Peter
 
http://bibliobs.nouvelobs.com/files/Robert%20Sabatier%2002.JPG
SABATIER, Robert
Le Lit de la merveille

http://kaganof.com/kagablog/wp-content/uploads/2007/10/2000522.jpg
SADE, Marquis de
Les Crimes de l'amour
 
Insa-Sane.jpg
SANE, Insa
 
SCHMITT, Eric-Emmanuel
 
SOREL, Guillaume

john-steinbeck-copie-1.jpg STEINBECK, John
 
francois.jpg
SZABOWSKI, François
 
auteurs-rachel-tanner.jpg
TANNER, Rachel
 
VENS, Pierre
 
krystin.jpgVESTERÄLEN, Krystin
 
WATSON.jpgWATSON, Steven (S. J.)
 
James_Welch.png
WELCH, James