Prochainement !!!

Recherche

A l'Honneur : mes partenaires

Ils m'ont fait confiance et ne le regrettent pas : ce sont mes partenaires.

Grâce à eux, les rêveries littéraires sont toujours plus nombreuses.

Je les remercie sincèrement et vous invite, chers lecteurs, à les découvrir au travers de quelques mots :   

 

Les éditions Points

La maison d'édition Rivière Blanche

Les éditions Sharon Kena

Les éditions Nathan

Les éditions Aux forges de Vulcain

Les éditions Sarbacane

L'agence Gilles Paris

Les éditions Robert Laffont

Les éditions Persée

Les éditions Flammarion

Les éditions Beaudelaire

Les éditions Télémaque

Les éditions Folio

Les éditions Mnémos

Les éditions JC Lattès

Les éditions Syros

Les éditions du Jasmin

Les éditions Le Livre de Poche

 

 

Me contacter

Chers lecteurs,

pour me contacter veuillez utiliser le formulaire suivant :

CONTACT

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 20:04

Projet obis


Ecrit par Boris Darnaudet

Première publication, 1er trimestre 2013.

 


 

http://riviereblanche.com/obis01.jpg Un homme sans mémoire mais doté d'un savoir de guerrier se réveille dans un sarcophage. Au-dessus, trône une inscription : CAUTION. Il en fait son nom et se décide à explorer une Terre dévastée et dirigée par une élite perverse, l'Ultime Alliance.


De déserts toxiques en mégapoles déliquescentes, Caution va chercher sa vérité.

Dans les hautes sphères du pouvoir, s'affrontent l'archicommandeur Malleus, les services secrets de l'Infinitum et le très mystérieux commandeur Ka-Tau.

Au bout de la lutte, quand tomberont les masques de l'amour et de l'amitié, Ka-Tau et Caution finiront par comprendre qu'ils n'étaient que les gibiers d'un piège implacable : le Projet Obis.

 

 

 

Le Projet Obis est le premier roman publié de Boris Darnaudet. Nous pouvons remercier Philippe Ward, directeur des éditions Rivière Blanche, qui a souhaité donner sa chance à ce jeune auteur de 23 ans - c'est une belle découverte ! Petit roman ou nouvelle richement développée, le Projet Obis ne fait que 140 pages. Cependant, pour un premier ouvrage, c'est très prometteur - et il est parfois préférable de lire un texte court mais bien travaillé, plutôt qu'un lourd pavé de pages indigestes. 


"La trappe bascula. Lampe allumée, il sauta le premier et chuta de plusieurs mètres pour tomber dans une substance visqueuse où il s'enfonça jusqu'aux mollets.

Une odeur épouvantable régnait en bas."


L'intrigue se déroule dans notre futur et l'évolution technologique, scientifique et médicale est omniprésente. On découvre un monde détruit, sale, asphyxié et des êtres humains qui subissent les conséquences de leurs tristes choix. Mais le lecteur n'a pas le temps de s'apitoyer sur leur misérable existence ! Le récit est dynamique, les chapitres sont courts mais riches en actions et en rebondissement et malgré ses 140 pages, ce roman a beaucoup à offrir ! Plusieurs communautés se partagent une Terre fatiguée, certains se contentent de survivre - pacifistes désespérés - quand d'autres œuvrent à la révolution, persuadés que l'ordre des choses peut encore être changé. 

Hélas, la noirceur d'âme des hommes peut vaincre la plus farouche détermination...


Je me suis accordée un délicieux moment de détente grâce à cette lecture et je me suis même amusée de la naïveté de certains passages : car bien sûr, comme tous premiers romans, ce texte a ses faiblesses. Ainsi, on remarque quelques difficultés à mettre en place le récit - les premières pages sont toujours les plus gênantes, des dialogues parfois trop artificiels - un talent qui s'acquiert avec l'expérience, et une naïveté touchante dans le rapport à l'amour et à l'amitié. De légères imperfections que compensent largement la facilité avec laquelle on pénètre l'histoire, la fluidité de l'ensemble du texte - car vraiment, il se lit très vite et très agréablement -, le vocabulaire employé - enfin un jeune auteur qui ne se complaît pas dans un langage familier et succinct, et un style efficace, notamment dans les scènes d'actions. 


"D'un bond, la bête se rétablit en s'aidant de ses pattes antérieures. Sa gueule s'ouvrit sur un cri déchirant. Les deux hommes aperçurent des crocs plus acérés que ceux d'un requin blanc. Au terme d'une courte charge, elle plongea sur Lox, le déséquilibrant. Le baroudeur fut écrasé sous son poids. C'est alors que Slay se matérialisa derrière la créature. Tout en visant les vertèbres, il enfonça son épée vrombissante dans le dos du monstre. Un sang violet en jaillit. La créature hurla de douleur, agitant ses bras griffus dans tous les sens. Lox qui s'extirpait de sous le Kal'karatcha profita de l'occasion. Avec un hurlement de rage il vida son chargeur dans la bouche du démon. Les balles atteignirent le cerveau du monstre. Prise de mouvements spasmodiques, l'immonde créature s'effondra, agonisante."


Très peu habituée aux romans d'anticipation, je redoutais cette lecture - cependant, j'ai confiance en les choix éditoriaux de Philippe Ward : la collection Blanche offre toujours de bons textes, c'est pourquoi je me suis décidée pour cet ouvrage. Grand bien m'en pris ! J'ai franchement adhéré aux personnages, l'histoire est captivante et je ne parvenais pas à reposer le livre : le texte recèle de passages à suspense, et il est quasiment impossible de ne pas tourner les pages pour connaître la suite ! J'appréhendais également les passages très masculins - les fusillades, les combats au corps à corps et autres passages violents : ce fut encore une excellente surprise, car ces passages sont très bien décrits, à la fois précis et rapides - pas de lourdes descriptions sanguinolentes ou d'ennuyants échanges de tirs américains -, les combats sont réalistes et raisonnables, les armes sont redoutables et donc un tir suffit : l'auteur n'en rajoute pas des tonnes. J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture !


Seul bémol, la fin du récit m'a énormément déçue : c'est une fin ouverte, une fin qui n'en est pas une. Je sais que certains lecteurs aiment cette liberté offerte par l'écrivain d'imaginer une suite très personnelle... mais honnêtement, ces lecteurs sont rares ! Pour moi, rien de plus frustrant que de ne pas connaître la fin d'une histoire. Le chapitre se termine et l'on attend une suite, là, derrière la page, mais rien. Alors, on se résigne et on relit les dernières phrases, supposant que l'on soit passé à côté d'un élément : l'auteur offre des pistes de compréhension pour la suite, des idées, des brèches de son imagination, mais c'est tout. C'est vraiment terminé. 


Il est navrant de gâcher un si bon moment de lecture par une fin négligée, mais l'auteur est jeune et inexpérimenté, ses choix narratifs ne peuvent que se bonifier avec le temps ! Malgré cette fausse note, je recommande la lecture de cet ouvrage - et plus particulièrement aux lecteurs qui ne sont habituellement pas friands de ce type de lecture : c'est un bon texte, qui mérite d'être découvert !


~~~~~


Le Projet Obis est suivi de deux nouvelles très sympathiques, dont je ne dévoilerai rien au risque de gâcher votre lecture. Ces nouvelles se lisent tout aussi facilement et agréablement, prolongeant le plaisir de quelques pages !

J'ai remarqué que Boris Darnaudet avait moins de difficultés à écrire des nouvelles : cela démontre encore une fois de sa jeunesse et laisse présager de très bon romans à venir, car sa plume est assurément très agréable ! 


~~~~~


Quelques mots enfin sur l'objet livre : l'ouvrage est d'une délicieuse souplesse, l'illustration de Vincent Laik est très agréable, les pages sont épaisses et l'impression est de qualité. C'est un livre très agréable à manier ! Si vous souhaitez le commander, vous pouvez au choix le commander sur le site des éditions Rivières Blanches ou chez votre libraire grâce au numéro ISBN de l'ouvrage. Le prix de ce dernier est dans la moyenne : 17€ pour un format à mi-chemin entre le livre broché et le livre de poche. Il faut savoir que contrairement à la plupart des maisons d'éditions, Rivières Blanches reverse 50% des bénéfices occasionnés par la vente d'un livre à son auteur. Par ailleurs, Philippe Ward et Jean-Marc Lofficier dirigent les éditions Rivières Blanches bénévolement, parce qu'ils ont vraiment la passion des livres ! C'est une maison d'édition qu'il faut absolument découvrir et soutenir ! 

 

 

Je remercie sincèrement Philippe Ward pour la confiance dont il m'honore !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Darnaudet François 14/12/2013 20:10


Bonjour, Je désirerais connaître votre adresse postale pour vous adresser le deuxième roman de Boris Darnaudet : La Colère des dieux aztèques, envoi en Service de Presse, bien sûr ! Vous suivrez
ainsi l'évolution de cet auteur.


Très cordialement !


Le détaché de presse.

Jennifer 19/12/2013 15:53



Bonjour François,


C'est avec plaisir que je lirai le deuxième roman de Boris, son premier avait été très prometteur, et je lui avais adressé mes meilleurs encouragements :). 


Je vais vous adresser un e-mail pour vous indiquer mes coordonnées postales, cependant je suis depuis quelques mois très souffrante et contrainte de ralentir dramatiquement mon activité
littéraire... Je ne vous promets donc pas une critique dans le mois, mais soyez sûr que ce roman sera lu avec l'enthousiasme que vous me connaissez aussitôt que mon corps me laissera un peu de
répit :).


Bien à vous,


Jennifer Wepierre.



BlackWolf 04/04/2013 15:37


Tu donnes vraiment envie de découvrir ce livre avec ta chronique. Je dois dire que j'ai un peu de difficulté d'acheter des Rivières Blanches, la faute au fait que je les trouve rarement en
librairie. Faudrait que je me motive plus :)

Jennifer 04/04/2013 19:23



Merci ! Je suis heureuse d'avoir un retour écrit, les visiteurs silencieux sont si nombreux !


Sais-tu que l'on peut commander les ouvrages de Rivière Blanche sur ebay ?? Ils ont une boutique, les prix sont donc les même que sur leur site internet officiel.. et c'est très pratique pour
commander ! Les livres publiés chez Rivière Blanche sont atypiques, ce serait dommage de rater de bonnes lectures par flemme ^^. 


D'ailleurs, dans un tout autre style, j'ai lu Le Rêve du mammouth, de Rachel Tanner, toujours chez Rivière Blanche. Un excellent titre, que je te recommande !! La chronique est sur mon site,
n'hésite pas, je suis certaine qu'elle te donnera envie :). 


A très bientôt et bonnes lectures !



A l'honneur : la littérature "jeunesse" !

La littérature jeunesse est mise à l'honneur ! Une nouvelle catégorie lui est dédiée !

Je vous invite, chers lecteurs, à feuilleter quelques jolis ouvrages colorés et à découvrir de merveilleuses histoires pleines de rêves et d'aventures !

De belles idées pour nos adorables petits anges, et un soupçon de tendre nostalgie pour les plus âgés !

Cliquez ici pour découvrir les ouvrages qui pourront vous émerveiller !

Livres par écrivains

Cliquez sur le titre d'un livre pour accéder à sa fiche de lecture !
 
bass-rick-2.jpgBASS, Rick
 
72e081b0c8a0fc24c2f3f110.L._V192261114_SX200_.jpg
BARRON, Thomas Archibald
 
gilles-de-becdelievre.jpg
BECDELIEVRE (de), Gilles
 
AVT_Marlena-De-Blasi_637.jpegBLASI (de), Marlena
 
Caroline-Bongrand.jpeg
BONGRAND, Caroline
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/55/Nicolas_Bouchard-Imaginales_2012.jpg/220px-Nicolas_Bouchard-Imaginales_2012.jpg
BOUCHARD, Nicolas
 
jerome_bourgine-.jpg
BOURGINE, Jérôme
 
emanuelle-de-boysson.jpgBOYSSON (de), Emmanuelle
 
Italo_Calvino.jpgCALVINO, Italo
 
eve-de-castro.jpg
CASTRO (de), Eve
 
Chandrasekaran--Rajiv_pic.jpgCHANDRASEKARAN, Rajiv
 
suzy-charnas.jpg
CHARNAS McKee, Suzy
 
Bernard-Clavel.gif
CLAVEL, Bernard
 
boris darnaudet
DARNAUDET, Boris
 
Marina_Dedeyan_-_Comedie_du_Livre_2010_-_P1390487.jpg
DEDEYAN, Marina

Mazo-de-la-roche.jpg
DE LA ROCHE, Mazo
Les Frères Whiteoak
 
Christine-de-Rivoyre.gif
DE RIVOYRE, Christine 
La Mandarine 
 
pascal-dessaint.jpg
DESSAINT, Pascal
 
Pierre-d-etanges.jpg
D'ETANGES, Pierre
 
roddy-doyle.jpeg
DOYLE, Roddy
 
louise-edrich-copie-1.jpg
ERDRICH, Louise
 
fetjaine.jpg
FETJAINE, Jean-Louis
La trilogie des elfes :
 
Andrew-Fukuda.jpg
FUKUDA, Andrew
 
Anna-funder.jpg
FUNDER, Anna
 
myriam-gallot.jpgGALLOT, Myriam
 
Daniel-GLATTAUER.jpgGLATTAUER, Daniel
 
John-Green.jpg
GREEN, John
 
kate grenvilleGRENVILLE, Kate
 
Steven-HALL.jpgHALL, Steven
 
http://www.babelio.com/users/AVT_Sonya-Hartnett_3690.jpeg
HARTNETT, Sonya
 
http://cdipeguy.free.fr/onytrouve/coupsdecoeur/yaelhassan.jpg
HASSAN, Yaël
 
HERMARY VIEILLE, Catherine
 
lachassagne.jpg
LACHASSAGNE, Geoffrey
 
http://bardotagogo.com/bagglog/images/jacques_lanz.jpg
LANZMANN, Jacques
 
inara lavey
LAVEY, Inara
 
pierre-lemaitre.png
LEMAITRE, Pierre
 
david-levithan.jpgLEVITHAN, David
 
Salvador-Macip.jpeg
MACIP, Salvador
mathias-malzieu-copie-1.jpg
MALZIEU, Mathias
 
3619641-carole-martinez-fait-du-cinema.jpg
MARTINEZ, Carole
 
Cyril-Massarotto-copie-1.jpg
MASSAROTTO, Cyril
 
Marc.jpg
MERET, Marc
 
MOORCOCK, Michael
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fa/Wmmorris3248.jpg/220px-Wmmorris3248.jpg
MORRIS, William
 
MOUCHARD, Christel
 
NOSAKA.jpgNOSAKA, Akiyuki
 
nothomb2011.jpgNOTHOMB, Amélie
 
http://www.cinergie.be/picture/personne/original/images/personne/_n/nysenholc_adolphe/photo.jpg
NYSENHOLC, Adolphe
 
obry.jpeg
OBRY, Marion
 
anthony-palou.jpg
PALOU, Anthony
 
aymeric_patricot.jpg
PATRICOT, Aymeric
 
4141073-copie-1.jpg
PONSOT CORRAL Laureen
 
http://www.babelio.com/users/AVT_Matthieu-Radenac_2592.jpeg
RADENAC, Matthieu
 
RHEIMS, Nathalie
 
ROCK, Peter
 
http://bibliobs.nouvelobs.com/files/Robert%20Sabatier%2002.JPG
SABATIER, Robert
Le Lit de la merveille

http://kaganof.com/kagablog/wp-content/uploads/2007/10/2000522.jpg
SADE, Marquis de
Les Crimes de l'amour
 
Insa-Sane.jpg
SANE, Insa
 
SCHMITT, Eric-Emmanuel
 
SOREL, Guillaume

john-steinbeck-copie-1.jpg STEINBECK, John
 
francois.jpg
SZABOWSKI, François
 
auteurs-rachel-tanner.jpg
TANNER, Rachel
 
VENS, Pierre
 
krystin.jpgVESTERÄLEN, Krystin
 
WATSON.jpgWATSON, Steven (S. J.)
 
James_Welch.png
WELCH, James